Académie Navale

Adresse L’académie navale Route kankala 7050 Manzel Borguiba Bizete
Tél 044 460 72 – 733 460 72    Fax 940 464 72
E-mail ac_naval@defense.tn

 

La formation d’officiers pour l’Armée de Mer et la Marine Marchande ;1 – Mission
L’Académie Navale est un établissement d’enseignement supérieur maritime qui a pour mission :

  • L’organisation des cours de mastère professionnel en:
    • affaire maritime
    • génie maritime
  • La recherche scientifique et technique dans le domaine maritime.

2 – Organisation de la formation à l’Académie Navale :
2-1 Organisation de l’enseignement « section Marine Nationale » :
La formation initiale des officiers de marine dure trois années après l’école préparatoire et comprend deux spécialités :

  • pont et systèmes navals (pont),
  • énergie et techniques navales (machine).

La formation dans ces deux spécialités est répartie sur deux phases:
Première phase : les deux premières années sont consacrées à la formation théorique et pratique dans les domaines maritimes, scientifiques et techniques.
La fin de cette première phase est sanctionnée par l’obtention du diplôme d’officier de l’académie navale et la promotion au grade d’enseigne de vaisseau de deuxième classe.
Deuxième phase: Au cours de la dernière année d’études, l’officier élève continue sa formation théorique et pratique et prépare son projet de fin d’études.
La fin de cette phase est sanctionnée par l’obtention du diplôme national d’ingénieur et la promotion au grade d’enseigne de vaisseau de première classe.
L’académie navale assure également la formation d’officiers ingénieurs informaticiens. Cette filière comporte trois options :

  • Système d’information et de communication.
  • Systèmes et réseaux.
  • Ingéniorat en informatique et en applications technologiques.

Le cycle de formation comporte deux phases:
Première phase : les deux premières années sont consacrées à la formation théorique et pratique dans les domaines maritimes, scientifiques et techniques.
La fin de cette première phase est sanctionnée par l’obtention du diplôme « d’officier de l’académie navale » et la promotion au grade d’enseigne de vaisseau de 2eme classe.
Deuxième phase: Au cours de la dernière année d’études, l’officier élève continue sa formation théorique et pratique et prépare son projet de fin d’études.
La fin de cette deuxième phase est sanctionnée par l’obtention du diplôme national d’ingénieur et la promotion au grade d’enseigne de vaisseau de 1ere classe.
2-2 Organisation de l’enseignement « section Marine Marchande »:
Elle comprend deux filières:
Filière étude d’ingénieur:
Elle comprend deux spécialités:

  • Navigation maritime (Pont),
  • Energie et machine (Machine).

La formation dans cette section dure trois ans et demi et comporte trois phases :
Première phase : les deux premières années sont consacrées à la formation théorique et pratique dans les domaines maritimes, scientifiques et techniques.
La fin de cette première phase est sanctionnée par l’obtention du diplôme d’officier de l’Académie Navale, et le diplôme de Lieutenant de 1ère classe de la marine marchande ou le diplôme de Lieutenant mécanicien de 1ère classe et la promotion au grade d’enseigne de vaisseau de deuxième classe.
Deuxième phase: Au cours de cette année d’études l’élève officier est tenu de suivre une formation pratique d’une durée de six mois de navigation au moins à bord des navires de la marine marchande. En parallèle, ils effectuent les travaux de recherche et préparent leurs projets de fin d’études. La période de détachement est sanctionnée par le contrôle du registre de formation et la validation de la période d’embarquement.
Troisième phase: Au cours de ces 6 mois d’études, l’officier élève continue sa formation théorique et pratique et prépare son projet de fin d’études .La fin de cette troisième phase est sanctionnée par l’obtention du diplôme national d’ingénieur spécialité navigation maritime ou énergie machine et le diplôme de capitaine de 1ère classe de la marine marchande ou le diplôme d’officier mécanicien de 1ère classe et la promotion au grade d’enseigne de vaisseau de première classe.
Filière des études de Maîtrise en Technologie:
Elle comprend deux spécialités:

  • Navigation maritime (Pont),
  • Energie et machine (Machine).

La formation dure quatre ans et comporte trois phases :
Première phase : les deux premières années sont consacrées à la formation théorique et pratique dans les domaines maritimes, scientifiques et techniques.
La fin de cette première phase est sanctionnée par l’obtention du diplôme de Lieutenant de 2ème classe de la marine marchande (Navigation Maritime) ou le diplôme de Lieutenant mécanicien de 2ème classe (Énergie Machine).
Deuxième phase: Au cours de la troisième année d’études, l’élève officier est tenu de suivre une formation pratique d’une durée minimale de huit mois de navigation à bord des navires de la marine marchande.
Troisième phase: Au cours de la dernière année d’études, l’officier élève continue sa formation théorique et pratique dans la spécialité.
La fin de cette troisième phase est sanctionnée par l’obtention du diplôme de Maîtrise en technologie dans la spécialité « Navigation Maritime » ou « Énergie Machine » et le diplôme de Capitaine de 2ème classe ou le diplôme d’officier mécanicien de 2ème classe de la marine marchande et la promotion au grade d’Enseigne de Vaisseau de deuxième classe.

Principes adoptés:

La formation dans l’Académie Navale:

 

La formation à l’Académie Navale est un véritable contrat entre trois partenaires : L’apprenant, l’enseignant et l’institution.
1.l’apprenant subit une sélection à fin de multiplier l’efficacité du système éducatif;

  • Les Études d’ingénieur: les candidats doivent être titulaire du:
    a-      Baccalauréat, branches des sciences appliquées (mathématique, sciences expérimentales, techniques, informatique). L’élève officier poursuivra le cycle préparatoire intégré pendant 2 ans puis le cycle d’ingénieur dans la spécialité pendant 3 ans.
    b-      Le Diplôme Nationale du Cycle préparatoire (pour l’année 2015). L’élève officier poursuivra le cycle d’ingénieur dans la spécialité pendant 3 ans.
  • Maîtrise en technologie: Les candidats doivent être titulaires du baccalauréat, branches des sciences appliquées (Maths, sciences expérimentales, techniques, informatique). Les études dans cette branche durent 4 ans.

2.L’enseignant est chargé par l’Académie Navale de la formation des futurs officiers. Il a pour mission de former des officiers qui répondent aux normes des compétences fixées.
3.L’institution a un rôle important dans la formation de l’officier:

  • Elle met les moyens nécessaires à la disposition de l’apprenant et de l’enseignant concernant l’apprentissage;
  • Elle veille à l’organisation et à la planification des enseignements théorique et pratique ;
  • Elle en vérifie l’exécution;
  • Elle s’assure de la qualité de l’enseignement;

    Elle s’assure que le « produit final » permet bien d’obtenir le profil exigé.

    Les moyens et les équipements de l’Académie Navale

    L’Académie Navale est un établissement public à caractère administratif doté de La personnalité morale et de l’autonomie financière. Elle comprend:

    • Un bâtiment de commandement;
    • Un carré des officiers (Hôtel et restaurant);
    • Des bâtiments légers abritant les différents services de l’Académie Navale;
    • Un Centre de Formation et d’Instruction à la Sécurité Maritime (CFISM);
    • Des laboratoires d’informatique, d’électronique, d’électrotechnique et d’anglais;
    • Un simulateur SMDSM;
    • Un simulateur APRA;
    • Un simulateur ECDIS;
    • Un atelier mécanique;
    • Un amphithéâtre;
    • Des terrains de sport et une salle de musculation;
    • Un port servant à l’entraînement de la manœuvre des unités navales de petit tonnage et  au  sport nautique;
    • Des embarcations;
    • Un navire école (NRFK).

Historique de l’Académie Navale:

Les évènements qui ont marqué l’histoire de l’Académie Navale (A.N) sont:

            • 16 octobre 1978 : création de l’Institut Supérieur Naval;
            • 6 avril 1984 : création de l’Académie Navale (nouvelle appellation);
            • 1er septembre 1991: création de l’École de spécialité;
            • 1er septembre 1992: création du Centre de Formation et d’Instruction à la Sécurité Maritime (CFISM);
          • 1er mars 1999: création du Master professionnel en Affaires maritimes;
          • Mai 2001 : la Tunisie est inscrite sur la liste blanche éditée par l’OMI;
          • 24 février 2004: réorganisation de l’ AN afin de l’adapter aux exigences du diplôme d’ingénieur nationale;
          • 8 mars 2005: évaluation indépendante selon les exigences de l’OMI concernant les normes de formation des marins;
        • 13 décembre 2005: certification par le bureau de classification norvégien DNV Iso 9001 V. 2000;
        • 12 décembre 2008: ré-certification par le bureau de classification norvégien DNV Iso 9001 V. 2000;
        • 1er novembre 2009: migration vers le label Iso 9001 V. 2008;
        • Décembre 2010: évaluation indépendante selon les exigences de l’OMI concernant les normes de formation des marins;
        • Avril 2011 : reconnaissance de la Tunisie par l’Union Européenne  concernant les normes de formation et certification des gens de mer;
        • Décembre 2011 : ré-certification par le bureau de classification norvégien DNV Iso 9001 V. 2008;
        • Novembre 2014 : ré-certification par le bureau de classification norvégien DNV Iso 9001 V. 2008.

Marine Nationale Étude d’Ingénieur

a.La phase Préparatoire:  est destinée aux recrutés titulaires du baccalauréat et dure (02) années durant lesquels l’apprenant reçoit une formation militaire, scientifique et maritime. Suite à sa réussite, l’apprenant est orienté dans l’une des spécialités du cycle d’ingénieur.

b. La phase des Études d’Ingénieur:

 

Spécialité Pont et Systèmes Navals

 

L’objectif de la formation universitaire est de faire acquérir au futur officier ingénieur de spécialité « Pont et Systèmes Navals » les compétences nécessaires à la compréhension et à l’assimilation des modules techniques et professionnels, le préparant ainsi au diplôme d’ingénieur en pont et systèmes navals.

La formation de l’officier de marine vise à développer le sens marin du futur professionnel de la mer et le former aux fonctions d’officier chef de quart dans les domaines de la navigation, la manœuvre et la gestion globale du navire. L’apprenant est aussi formé dans le domaine des sciences humaines qui lui permettra à la fois d’entretenir sa culture générale, et d’affirmer sa vocation maritime et son sens du commandement.

La formation d’ingénieur permet au futur officier d’acquérir les connaissances techniques et les compétences professionnelles se rapportant au domaine des systèmes navals à fin de comprendre la conception et la mise en œuvre des systèmes d’armes complexes utilisés par la marine nationale.

1.Les phases de l’enseignement:

 

La formation comporte deux phases:

 

  • Une première phase qui dure deux années, chaque année des études comprend trente quatre (34) semaines distribuées sur deux semestres, au cours desquelles l’élève officier reçoit un enseignement théorique et pratique en rapport avec la formation maritime, scientifique et technique. Suite à sa réussite en cette  phase, l’élève officier est  nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 2eme classe et reçoit le diplôme « Officier de l’Académie Navale ».
  • Une deuxième phase qui dure une année au cours de laquelle l’officier élève continue à recevoir une formation théorique et pratique dans la spécialité et prépare son projet de fin d’études. Cette phase est sanctionnée par la soutenance de ce projet. Suite à sa réussite en cette  phase, l’officier élève est  nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 1ère classe et reçoit le diplôme national d’ingénieur, spécialité « Pont et Systèmes Navals ».

2.Types de formation:

 

L’enseignement comprend une formation scientifique de base, une formation technique et une formation générale:

 

  • La formation scientifique de base: comprend l’enseignement des mathématiques appliquées, de l’électronique et l’électricité appliquées, de l’automatique, de l’informatique et de la chimie appliquée.
  • La formation technique:comprend l’enseignement  de l’ingénierie des systèmes, les systèmes navals, une formation pratique à la mer, un mini projet, et un projet de fin d’études à caractère professionnel et en rapport avec la spécialité et les stages professionnels.
  • La formation générale: comprend l’enseignement des sciences humaines et le leadership.

3.Régime des évaluations:

 

L’acquisition des compétences et des connaissances est évaluée par un système de contrôle continu et par un examen final organisé en une session principale et une session de rattrapage comme suit:

  • Une session principale: se déroule à la fin de chaque semestre de chaque année et  concerne les matières dont  l’enveloppe horaire dépasse trente (30) heures.
  • Une session de rattrapage: se déroule au début du mois de septembre de l’année universitaire qui suit, pour la première et la deuxième année et au cours du deuxième semestre pour la troisième année.

Spécialité Énergie et Techniques Navales

 

L’objectif de la formation universitaire est de faire acquérir au futur officier ingénieur de spécialité « Énergie et Techniques Navales » les connaissances nécessaires à la compréhension et à l’assimilation des modules techniques et professionnels le préparant, ainsi, au diplôme d’ingénieur en techniques.

 

La formation de l’officier de marine vise à développer le sens marin du futur professionnel de la mer et le former aux fonctions d’officier chef de quart dans la salle machine et la gestion globale du navire dans le domaine énergie et techniques navales. L’apprenant est aussi formé dans le domaine des sciences humaines qui lui permettra à la fois d’entretenir sa culture générale, et d’affirmer sa vocation maritime et son sens du commandement.

La formation d’ingénieur permet au futur officier d’acquérir les connaissances techniques et les compétences professionnelles se rapportant au domaine des systèmes navals à fin de comprendre la conception et la mise en œuvre des systèmes d’armes complexes utilisés par la marine nationale.

1.Les phases de l’enseignement:

 

La formation comporte deux phases :

  • Une première phase qui dure deux années, chaque année des études comprend trente quatre (34) semaines distribuées sur deux semestres,  au cours desquelles l’élève officier reçoit un enseignement théorique et pratique en rapport avec la formation maritime, scientifique et technique. Suite à sa réussite en cette  phase, l’élève officier est  nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 2eme classe et reçoit le diplôme « Officier de l’Académie Navale »
  • Une deuxième phase qui dure une année au cours de laquelle l’officier élève continue à recevoir une formation théorique et pratique dans la spécialité et prépare son projet de fin d’études. Cette phase est sanctionnée par la soutenance de ce projet. Suite à sa réussite en cette  phase, l’officier élève est  nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 1ère classe et reçoit le diplôme national d’ingénieur, spécialité « Énergie et Techniques Navales ».

2.Les types de formation:

L’enseignement comprend une formation scientifique de base, une formation technique et une formation générale:

  • La formation scientifique de base: comprend l’enseignement des mathématiques appliquées, de l’électronique et l’électricité appliquées, de l’automatique, de l’informatique et de la chimie appliquée.
  • La formation technique: comprend l’enseignement de l’architecture navale, des systèmes mécaniques, des systèmes électriques, des techniques navales et des systèmes de contrôle et de commande, une formation pratique à la mer, un mini projet, un projet de fin d’études à caractère professionnel et en rapport avec la spécialité et les stages professionnels.
  • La formation générale: comprend l’enseignement des sciences humaines et le leadership.

3.Le régime d’évaluation:

L’acquisition des compétences et des connaissances est évaluée par un système de contrôle continu et par un examen final organisé en une session principale et une session de rattrapage comme suit:

  • Une session principale: se déroule à la fin de chaque semestre de chaque année et  concerne les matières dont  l’enveloppe horaire dépasse trente (30) heures.
  • Une session de rattrapage: se déroule au début du mois de septembre de l’année universitaire qui suit pour la première et la deuxième année et au cours du deuxième semestre pour la troisième année.

Marine Marchande Étude d’Ingénieur

31 

a-La phase Préparatoire est destinée aux recrutés titulaires dubaccalauréat et dure (02) années durant lesquels l’apprenant reçoit une formation militaire, scientifique et maritime. Suite à sa réussite, l’apprenant est orienté  dans l’une des spécialités du cycle d’ingénieur.

 

b-La phase des Études d’ingénieur

 

Navigation Maritime

L’objectif de la formation universitaire est de faire acquérir au futur officier de spécialité « Navigation maritime » les compétences minimales exigées par le code STCW. Les diplômes et les certificats délivrés par l’Académie Navale relatif à cette spécialité serviront au bénéficiaire d’obtenir les brevets cités ci-dessous, à condition d’accomplir les conditions fixées par le décret 2002-1778 du 3 août 2002:

 

  • Lieutenant de 1ère classe de la marine marchande;
  • Second capitaine de 1ère classe de la marine marchande;
  • Capitaine de 1ère classe de la marine marchande.

1.Les phases de l’enseignement:

 

La formation dure trois (03) années et demi, chaque année des études comprend trente quatre (34) semaines distribuées sur deux semestres. Ladite formation comporte trois phases:

  • Une première phase qui dure deux années au cours desquelles l’élève officier reçoit un enseignement théorique et pratique en rapport avec la formation maritime, scientifique et technique. Suite à sa réussite en cette phase, l’élève officier est nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 2ème classe et reçoit:

1.Diplôme « Officier de l’Académie Navale »;

2.Diplôme « Lieutenant de 1ère classe de la marine marchande »;

3.Certificat de qualification de base à la sécurité;

4.Certificat de qualification à l’utilisation des radars et des aides de pointage radar automatique;

5.Certificat d’aptitude à l’exploitation des embarcations et des radeaux de sauvetage et des canots de secours autres que les canots de secours rapides;

6.Certificat de qualification aux techniques avancées de lutte conte l’Incendie;

7.Certificat de qualification en matière de soins médicaux d’urgence;

8.Certificat général d’opérateur du système mondial de détresse et de sécurité en mer;

9.Certificat de qualification à l’utilisation du système de la visualisation des cartes électroniques et du système d’information (ECDIS).

 

  • Une deuxième phase qui dure une année au cours de laquelle l’officier élève est détaché auprès du ministère chargé du transport (Office de la marine marchande et des ports). Au cours de la période du détachement, l’officier élève reçoit une formation pratique d’une durée de six mois de navigation au moins à bord des navires de mer d’une jauge brute supérieure ou égale à 3000. En outre l’officier élève effectue, durant ladite période, des travaux de recherche et prépare le projet de fin des études. La période du détachement est sanctionnée par le contrôle du registre de formation par le conseil scientifique de l’Académie Navale pour la validation de la période d’embarquement.
  • Une troisième phase qui dure six mois au cours de laquelle l’officier élève continue à recevoir une formation théorique et pratique dans la spécialité. Cette phase est sanctionnée par la soutenance du projet de fin des études. Suite à sa réussite en cette phase, l’officier élève est nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 1ère classe et reçoit:

1.Diplôme national d’ingénieur, spécialité « Navigation Maritime »;

2.Diplôme « Capitaine de 1ère classe de la marine marchande »;

3.Certificat de qualification des gens de mer responsables des soins médicaux à bord du navire.

 

2.Les types de formation:

 

L’enseignement comprend une formation scientifique de base, une formation technique et une formation générale:

 

  • La formation scientifique de base: comprend l’enseignement des mathématiques appliquées, de l’électronique et l’électricité appliquées, de l’automatique, de l’informatique et de la chimie appliquée.
  • La formation technique: comprend l’enseignement de l’ingénierie des systèmes, un mini projet, et un projet de fin des études à caractère professionnel et en rapport avec la spécialité et les stages professionnels.Les stages professionnels comprennent la formation pratique à la mer et la formation complémentaire au « Centre de Formation et d’Instruction à la Sécurité Maritime » dont les compétences à acquérir sont définies dans la Convention STCW.
  • La formation générale: comprend l’enseignement des sciences humaines.

3.Régime d’évaluation:

L’acquisition des compétences et des connaissances est évaluée par un système de contrôle continu et par un examen final organisé en une session principale et une session de rattrapage comme suit:

  • Une session principale: se déroule à la fin de chaque semestre de chaque année et  concerne les matières dont  l’enveloppe horaire dépasse trente (30) heures.

 

  • Une session de rattrapage se déroule au début du mois de septembre de l’année universitaire qui suit pour la première et la deuxième année et au cours du deuxième semestre pour la troisième année.

 

Énergie et Machines

L’objectif de la formation universitaire est de faire acquérir au futur officier de spécialité « Énergie et machines » les compétences exigées par le code STCW. Les diplômes et certificats délivrés par l’Académie Navale relatif à cette spécialité serviront au bénéficiaire d’obtenir les brevets cités ci-dessous à condition d’accomplir les conditions fixées par le décret 2002-1778 du 3 août 2002:

  • Lieutenant mécanicien de 1ère classe de la marine marchande;
  • Second mécanicien de 1ère classe de la marine marchande;
  • Chef mécanicien de 1ère classe de la marine marchande.

1.Les phases de l’enseignement:

La formation dure trois (03) années et demi, chaque année des études comprend trente quatre (34) semaines distribuées sur deux semestres. Ladite formation comporte trois phases:

 

  • Une première phase qui dure deux années au cours desquelles l’élève officier reçoit un enseignement théorique et pratique en rapport avec la formation maritime, scientifique et technique. Suite à sa réussite en cette phase, l’élève officier est  nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 2ème classe et reçoit:

1.Diplôme « Officier de l’Académie Navale »;
2.Diplôme « Lieutenant mécanicien de 1ère classe de la marine marchande »;
3.Certificat de qualification de base à la sécurité;
4.Certificat d’aptitude à l’exploitation des embarcations et des radeaux de sauvetage et des canots de secours autres que les canots de secours;
5.Certificat de qualification aux techniques avancées de lutte conte l’Incendie;
6.Certificat de qualification en matière de soins médicaux d’urgence.

  • Une deuxième phase qui dure une année au cours de laquelle l’officier élève est détaché auprès du ministère chargé du transport (Office de la marine marchande et des ports). Au cours de la période du détachement, l’officier élève reçoit une formation pratique d’une durée de six mois de navigation au moins à bord des navires de mer d’une puissance propulsive supérieure ou égale à 3000 KW. En outre l’officier élève effectue, durant ladite période, des travaux de recherche et prépare le projet de fin d’études. La période du détachement est sanctionnée par le contrôle du registre de formation par le conseil scientifique de l’Académie Navale pour la validation de la période d’embarquement.
  • Une troisième phase qui dure six mois au cours de laquelle l’officier élève continue à recevoir une formation théorique et pratique dans la spécialité. Cette phase est sanctionnée par la soutenance du projet de fin d’études. Suite à sa réussite en cette phase, l’officier élève est nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 1ère classe et reçoit:

1.Diplôme national d’ingénieur, spécialité « Énergie et Machines »;

2.Diplôme « Officier mécanicien de 1ère classe de la marine marchande.
2.Les types de formation:

 

L’enseignement comprend une formation scientifique de base, une formation technique et une formation générale:

  • La formation scientifique comprend l’enseignement des mathématiques appliquées, de la mécanique appliquée, de l’électronique appliquée, de l’automatique, de l’informatique et de la chimie appliquée.
  • La formation technique comprend l’enseignement de l’architecture navale, des systèmes mécaniques, des systèmes électriques, des systèmes de contrôle et de commande, des techniques navales, un mini projet, un projet de fin d’études à caractère professionnel et en rapport avec la spécialité « énergie et machines » et les stages professionnels.
    Les stages professionnels comprennent la formation pratique à la mer et la formation complémentaire au Centre de Formation et d’Instruction à la Sécurité Maritime dont les compétences à acquérir sont définies dans la Convention STCW et un stage dans une usine.
  • La formation générale comprend l’enseignement des sciences humaines.

3.Régime d’évaluation:
L’acquisition des compétences et des connaissances est évaluée par un système de contrôle continu et par un examen final organisé en une session principale et une session de rattrapage comme suit:

  • Une session principale se déroule à la fin de chaque semestre de chaque année et  concerne les matières dont  l’enveloppe horaire dépasse trente (30) heures.
  • Une session de rattrapage se déroule au début du mois de septembre de l’année universitaire qui suit pour la première et la deuxième année et au cours du deuxième semestre pour la troisième année.

Maitrise en Technologie


Navigation Maritime

 

L’objectif de la formation universitaire est de faire acquérir au futur  officier de spécialité « Navigation maritime » les compétences minimales exigées par le code STCW.

Les diplômes et certificats délivrés par l’Académie Navale concernant cette spécialité serviront au bénéficiaire d’obtenir les brevets cités ci-dessous à condition d’accomplir les conditions fixées par le décret 2002-1778 du 3 août 2002:

  • Lieutenant de 2ème classe de la marine marchande;
  • Second capitaine de 2ème classe de la marine marchande;
  • Capitaine de 2ème classe de la marine marchande.

 

1.Les phases de l’enseignement:

 

La formation dure quatre (04) années, chaque année d’études comprend trente quatre (34) semaines d’enseignement. Ladite formation comporte trois phases:

  • Une première phase qui dure deux années au cours desquelles l’élève officier reçoit une formation théorique et pratique en rapport avec la formation maritime, scientifique et technique dans la spécialité navigation maritime. Suite à sa réussite en cette phase, l’élève officier reçoit:

1.Diplôme « Lieutenant de 2ème classe de la marine marchande »;
2.Certificat de qualification de base à la sécurité;
3.Formation en matière de la sensibilisation a la sureté;
4.Certificat de qualification à l’utilisation des radars et des aides de pointage radar automatique;
5.Certificat d’aptitude à l’exploitation des embarcations et des radeaux de sauvetage et des canots de secours autres que les canots de secours rapides;
6.Certificat de qualification aux techniques avancées de lutte conte l’Incendie;
7.Certificat de qualification en matière de soins médicaux d’urgence à bord du navire;
8.Certificat général d’opérateur du système mondial de détresse et de sécurité en mer;
9.Certificat de qualification à l’utilisation du système de la visualisation des cartes électroniques et du système d’information (ECDIS).

  • Une deuxième phase qui dure une année au cours de laquelle l’élève officier est détaché auprès du ministère chargé du transport (Office de la marine marchande et des ports). Au cours de la période de détachement, l’élève officier reçoit une formation pratique en navigation d’une durée de huit mois au moins à bord des navires d’une jauge brute supérieure ou égale à 500. La période de détachement est sanctionnée par le contrôle du registre de formation pour la validation de la période d’embarquement par le conseil scientifique de l’Académie Navale.
  • Une troisième phase qui dure une année au cours de laquelle l’élève officier continue à recevoir l’enseignement théorique et pratique dans la spécialité. Suite à sa réussite en 3ème phase, l’élève officier est nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 2ème classe et reçoit:

1.Diplôme de maîtrise en technologie, spécialité « navigation maritime »;
2.Diplôme « Capitaine de 2ème classe de la marine marchande »;
3.Certificat de qualification des gens de mer responsables des soins médicaux à bord du navire.

2.Les types de formation:

L’enseignement comprend une formation scientifique de base, une formation technique, une formation générale  et une formation militaire:

  • La formation scientifique de base comprend l’enseignement des mathématiques appliquées, de l’électronique, de l’informatique et de la chimie appliquée.
  • La formation technique comprend l’enseignement de l’ingénierie des systèmes, un mini projet à caractère professionnel et en rapport avec la spécialité et les stages professionnels.Les stages professionnels comprennent la formation pratique à la mer et la formation complémentaire au Centre de Formation et d’Instruction à la Sécurité Maritime dont les compétences à acquérir sont définies dans la Convention STCW. En plus du stage embarqué à bord des navires de commerce durant la 2èmephase citée précédemment, l’élève officier suit durant la 1ère phase, une formation pratique à la mer à bord des navires de commerce pendant l’été suite au passage à la 2ème année.
  • La formation générale comprend l’enseignement des sciences humaines.

3.Le régime d’évaluation:

L’acquisition des compétences et des connaissances est évaluée par un système de contrôle continu et par un examen final organisé en une session principale et une session de rattrapage comme suit:

 

  • Une session principale se déroule à la fin de chaque semestre de chaque année et  concerne les matières dont  l’enveloppe horaire dépasse trente (30) heures.
  • Une session de rattrapage se déroule au début du mois de septembre de l’année universitaire qui suit pour la première et la deuxième année et à la fin du 2ème semestre pour la quatrième  année.

 

Énergie et Machines

 

 

L’objectif de la formation universitaire est de faire acquérir au futur  officier de spécialité « Energie et Machines  » les compétences minimales exigées par le code STCW.

Les diplômes et certificats délivrés par l’Académie Navale concernant cette spécialité serviront au bénéficiaire d’obtenir les brevets cités ci-dessous à condition d’accomplir les conditions fixées par le décret 2002-1778 du 3 août 2002:

  • Lieutenant de 2ème classe de la marine marchande;
  • Deuxième mécanicien de 2ème classe de la marine marchande;
  • Mécanicien de 2ème classe de la marine marchande.

1.Les phases de l’enseignement:

 

La formation dure quatre (04) années, chaque année d’études comprend trente quatre (34) semaines d’enseignement. Ladite formation comporte trois phases:

  • Une première phase qui dure deux années au cours desquelles l’élève officier reçoit une formation théorique et pratique en rapport avec la formation maritime, scientifique et technique dans la spécialité énergie et machines. Suite à sa réussite en cette phase, l’élève officier reçoit:

1.Diplôme « Lieutenant mécanicien de 2ème classe de la marine marchande »;
2.Certificat de qualification de base à la sécurité;
3.Formation en matière de la sensibilisation a la sureté;
4.Certificat d’aptitude à l’exploitation des embarcations et des radeaux de sauvetage et des canots de secours autres que les canots de secours rapides;
5.Certificat de qualification aux techniques avancées de lutte conte l’Incendie;
6.Certificat de qualification en matière de soins médicaux d’urgence à bord du navire.

 

  • Une deuxième phase qui dure une année au cours de laquelle l’élève officier est détaché auprès du ministère chargé du transport (Office de la marine marchande et des ports). Au cours de la période du détachement, l’élève officier reçoit une formation pratique en navigation d’une durée de huit mois au moins à bord des navires d’une puissance propulsive supérieure ou égale à 750 KW. La période du détachement est sanctionnée par le contrôle du registre de formation par le conseil scientifique de l’Académie Navale pour la validation de la période d’embarquement.
  • Une troisième phase qui dure une année au cours de laquelle l’élève officier continue à recevoir l’enseignement théorique et pratique dans la spécialité. Suite à sa réussite en cette phase, l’élève officier est nommé au grade d’enseigne de vaisseau de 2ème classe et reçoit:

1.Diplôme de maîtrise en technologie, spécialité « énergie et machines »;

2.Diplôme « Officier mécanicien de 2ème classe de la marine marchande »;

2.Les types de formation:

 

L’enseignement comprend une formation scientifique de base, une formation technique, une formation générale et une formation militaire:

  • La formation scientifique de base comprend l’enseignement des mathématiques appliquées, de la mécanique appliquée, de l’électronique et électricité appliquées, de l’automatique, de l’informatique et de la chimie appliquée.
  • La formation technique comprend l’enseignement de l’architecture navale, des systèmes mécaniques, des systèmes électriques, des systèmes de contrôle et de commande, des techniques navales, un mini projet, et les stages professionnels.Les stages professionnels comprennent la formation pratique à la mer et la formation complémentaire au Centre de Formation et d’Instruction à la Sécurité Maritime dont les compétences à acquérir sont définies dans la Convention STCW.  En plus du stage embarqué à bord des navires de commerce durant la 2èmephase citée précédemment, l’élève officier suit durant la 1ère phase, une formation pratique à la mer à bord des navires de commerce pendant l’été suite au passage à la 2ème année.
  • La formation générale comprend l’enseignement des sciences humaines.

3.Le régime des évaluations

L’acquisition des compétences et des connaissances est évaluée par un système de contrôle continu et par un examen final organisé en une session principale et une session de rattrapage comme suit:

  • Une session principale se déroule à la fin de chaque semestre de chaque année et  concerne les matières dont  l’enveloppe horaire dépasse trente (30) heures.
  • Une session de rattrapage se déroule au début du mois de septembre de l’année universitaire qui suit pour la première et la deuxième année et à la fin du 2ème semestre pour la quatrième  année.

Ecole des spécialités et d’application de l’armée de mer

La formation à l’Ecole des Spécialités et d’Application de l’Armée de Mer assure un stage d’application et un stage de spécialités.

 

Le stage d’application:

 

Le stage d’application, d’une durée de six mois, est réservé aux officiers qui ont terminé les études d’officier ingénieur à l’Académie Navale dans les spécialités « Pont et Systèmes Navals » ou  « Energie et Techniques Navales » ou dans d’autre spécialité équivalente.

Les stages d’application visent à habiliter l’officier stagiaire pour assurer en toute sécurité la fonction du chef de quart à la passerelle ou chef de quart à la machine ou chef de section pour la spécialité Fusilier Marin.

Le stage des spécialités:

Le stage des spécialités concerne les officiers qui ont obtenu le diplôme d’application  et ont passé quatre ans au minimum dans le grade d’enseigne de vaisseau de 1ère classe.

La formation à l’Ecole des Spécialités comprend deux catégories de spécialités:

  •  Une spécialité destinée aux officiers de spécialité Pont et Systèmes Navals qui a pour objectif d’amener les officiers stagiaires à assurer, compte tenue de leurs expériences à bord des unités navigantes de l’Armée de Mer, les fonctions suivantes:

–          Officier de Quart Opérations à bord.
–          Chef de service des transmissions à bord.
–          Chef de service de détection à bord.
–          Chef de service des missiles-artillerie à bord.
–          Officier des opérations navales à bord d’une unité navigante de l’armée de mer.
–          Officier des opérations dans une division opérationnelle ou une base navale.
–            Commandant d’une compagnie de fusiliers marins ou Chef d’équipe d’intervention en vue de mener des opérations en mer, dans les installations portuaires ou off-shore pour la spécialité fusiliers marins.

 

  • Une spécialité destinée aux officiers de spécialité « Energie et Techniques Navales » qui a pour objectif de donner aux officiers stagiaires les connaissances et les compétences nécessaires pour assurer les fonctions suivantes:

–          Chef d’atelier dans une division technique;
–          Officier de planification technique et logistique à l’Etat –major, dans une base navale, dans une division opérationnelle ou technique ou à bord des unités navigante de l’Armée de Mer;
–          Chef de section pour la gestion des stocks;
–          Chef de section des marchées locaux et étrangers.

Autres activités « Sortie en mer »

dsc03509

Les sorties en mer sont organisées durant le 1er cycle de la formation comme suit:

  • Une sortie en mer d’accoutumance au profit des élèves officiers de la 1ère année pendant le mois d’octobre;
  • quatre sorties en mer, à raison de cinq jour par sortie,  sont programmées au profit des élèves officiers de la 1ère année durant l’année académique;
  • Une sortie en mer d’été (corvette d’été), avec des escales à l’étranger,  à bord d’un navire école durant les  mois de Juillet ou Août au profit des élèves officiers de la 1ère année du 2ème cycle;
  • Cinq sorties en mer, à raison de cinq jour par sortie,  sont programmées au profit des élèves officiers de la  2ème année durant l’année académique;
  • Les sorties d’instruction se font à bord du Navire de Recherche et de Formation de la marine nationale, Khaireddine (NRFK) pour toutes les spécialités, à l’exception de la corvette d’été au profit des élèves officiers de la marine marchande qui se déroule à bord des navires de commerces de la flotte de la marine marchande tunisienne.
  • Sorties en mer durant
    la 1ère année
    • Tenir le quart à la passerelle ou à la machine;
    • Conduire des opérations de lutte contre les incendies et les voies d’eau.
    La corvette d’été
    • Plannification d’ un voyage;
    • Navigation pendant une longue durée;
    • Conduite et entretien lors de la navigation de longue durée;
    • Visite des pays étrangers.
    Sorties en mer durant
    la 2ème année
    • Assurer le quart à la passerelle dans toutes les conditions;
    • Assurer le poste de chef de zone de manœuvre;
    • Assurer le quart Machine dans toutes les conditions;
    • Diriger les opérations de lutte contre les incendies et les voies d’eau.

1,458 total views, 1 views today

Top